Journee annuelle du rnetsa 2016

Cliquez sur les onglets pour faire défiler l'information.

  • Journée annuelle

    28 avril 2016 : JOURNÉE ANNUELLE

    Thème : L’intervention en autisme : défis et perspectives

    Comme par les années passées, à la fin du mois d’avril, le Réseau national d’expertise en troubles du spectre de l’autisme (RNETSA) vous invite à en apprendre davantage sur les perspectives québécoises et les connaissances récentes en autisme. Pour l’édition 2016, le Comité de pilotage du RNETSA a décidé de mettre l’accent sur l’intervention; ses défis et ses perspectives.

    L’événement aura lieu le jeudi 28 avril 2016, en webdiffusion aux quatre coins du Québec. Cette activité est offerte aux personnes qui ont développé une expertise ou qui souhaitent accroitre leurs connaissances dans le domaine des TSA, qu’elles soient membres ou non du RNETSA. Intervenants, chercheurs, étudiants, familles et personnes ayant un TSA y sont attendus.

    Votre participation et vos interventions seront sollicitées tout au long de cette journée.

    Objectifs :

    • Développer de nouvelles connaissances;
    • Créer des liens avec d’autres personnes liées au domaine;
    • Approfondir son expertise en autisme.

    Le RNETSA est parrainé par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) et le ministère de l’Éducation, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche et encadré par le CIUSSS de la Mauricie-et-du-Centre du Québec - Institut universitaire en DI et TSA.

    Animation : Luc Faucher, professeur, UQAM

    Comme philosophe, intéressé à la fois par la psychiatrie, les problèmes liés à la santé et les neurosciences, je suis curieux des avancées dans la conceptualisation, la compréhension et le traitement de l’autisme (à la fois la compréhension sur le plan des capacités cognitives qui seraient impliquées dans la condition et également les avancées dans les domaines moléculaire et épidémiologique). Je suis également intéressé par les façons dont ceux qui ont cette condition la pensent, se l’approprient (par exemple, pensent-ils souffrir d’une maladie ou bien simplement d’une condition différente, mais non pathologique, de celle des neurotypiques?). Je suis particulièrement sensible aux effets de certaines formes de conceptualisation sur les patients, leurs proches et les cliniciens.

  • Horaire de la journée
    Heures
    Activités
    Présentations
    8 h 30
    Accueil et enregistrement Remise des pochettes d’information
    8 h 45
    Web
    vidéo
    Mot de bienvenue Luc Faucher, Ph. D.
    Mot d’ouverture Antoine Ouellette
    9 h 15
    Web
    vidéo
    Conférence : Dépistage populationnel, trajectoires de prise en charge et intervention précoce en Estrie Mélanie Couture, ergothérapeute, Ph. D.
    Caroline Hamel, Ps. Ed.
    10 h
    Web
    Vidéo
    Discussion Échanges et questions des participants
    10 h 15
    Pause
    10 h 35
    Web
    vidéo
    Conférence :  Portrait actuel des fonctions exécutives en autisme Isabelle Soulières, Ph. D.
    Anne-Marie Nader, ergothérapeute
    11 h 30
    Web
    vidéo
    Discussion

    Échanges et questions des participants

    11 h 45
    Dîner
    13 h 00
    Web
    vidéo
    Conférence : La régulation émotionnelle chez les personnes présentant un TSA : mieux en comprendre sa nature et ses impacts Julie McIntyre, M.O.A. 
    14 h 00
    Web
    vidéo
    Échanges dans chacun des milieux Animation dans les sites de retransmission
    14 h 45
    Pause
    15 h
    Web
    vidéo
    Conférence : Les multiples identités du tiers-intervenant ou la problématique de l’accompagnement professionnel en contexte de réforme Jean-Claude Kalubi, Ph. D.
    Faculté d’éducation, Université de Sherbrooke
    16 h
    Web
    vidéo
    Discussion Échanges et questions des participants
    16 h 15
    Web
    vidéo
    Résumé et mot de la fin Luc Faucher et Marie-Josée Cordeau
  • Détails des conférences
    8 h 50

    Mot d’ouverture

    Antoine Ouellette

    Antoine Ouellette, biologiste, musicien, intervenant en santé mentale (troubles anxieux), conférencier et auteur du livre «Musique autiste. Vivre et composer avec le syndrome d'Asperger» (éditions Triptyque).





    9 h 15

    « Dépistage populationnel, trajectoires de prise en charge et intervention précoce en Estrie »

    Présentation : Une étude pilote visant le dépistage populationnel précoce chez les enfants de 12 à 30 mois a été menée en Estrie. Les recommandations quant aux outils à utiliser, les tranches d’âge à viser, les milieux les plus propices pour procéder à un tel dépistage ainsi que les enjeux d’organisation des services et les questions éthiques à prévoir seront parmi les thèmes abordés.

    Conférencières :

    Mélanie Couture : ergothérapeute, Ph. D., professeure agrégée à l’École de réadaptation de la Faculté de médecine et des sciences de la santé de l’Université de Sherbrooke et chercheuse régulière au Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CRCHUS) ainsi qu’à l’Institut universitaire en DI et TSA du CIUSSS MCQ, sous le volet de l’axe 2 - compétences spécifiques, collaboration intersectorielle et identités professionnelles. Mélanie Couture s’intéresse au développement des enfants présentant un trouble du spectre de l’autisme, en particulier les troubles sensorimoteurs et leur autonomie. Elle s’intéresse également au dépistage et à l'intervention précoce. Elle a plus récemment abordé les questions de participation sociale chez les jeunes adultes ayant un TSA et dirige l’équipe de recherche financée par le FRQSC pour faire le portrait des adultes ayant un TSA au Québec.


    Caroline Hamel :Ps. Éd., agente de planification, de programmation et de recherche, Direction des programmes en DI-TSA-DP au CIUSSS de l'Estrie – CHUS.


    10 h 35

    « Portrait actuel des fonctions exécutives en autisme »

    Présentation : Bien que des particularités sur le plan des fonctions exécutives soient largement documentées dans les troubles du spectre de l’autisme, les résultats varient grandement d’une étude à l’autre (p. ex. en fonction de l’âge des participants ou du type de tâches utilisé). Cette présentation propose un résumé des résultats d’une revue de littérature portant sur le profil exécutif retrouvé en autisme à travers différents stades de développement. Une meilleure connaissance du profil exécutif dans le TSA permet à la fois une meilleure compréhension des besoins et le développement de meilleures stratégies éducatives et d’intervention, d’autant plus que le développement des fonctions exécutives en autisme semble suivre une trajectoire différente.

    Conférencières :

    Isabelle Soulières

    Neuropsychologue, professeure au département de psychologie de l’Université du Québec à Montréal et chercheuse au Centre de recherche de l’Institut universitaire en santé mentale de Montréal, site Hôpital Rivière-des-Prairies.

    Elle s’intéresse au développement des enfants autistes et à leurs modes de raisonnement et d’apprentissage.



    Anne-Marie Nader

    Ergothérapeute et étudiante au doctorat en neuropsychologie à l’Université du Québec à Montréal, elle pratique à la Clinique d’évaluation des troubles complexes de développement de la Montérégie.

    Elle s’intéresse aux processus d’apprentissage chez les enfants autistes.


    13 h 00

    « La régulation émotionnelle chez les personnes présentant un TSA : mieux en comprendre sa nature et ses impacts »

    Présentation :
    Pour chacun d’entre nous, la régulation émotionnelle est une capacité essentielle et fondamentale soutenant notre disponibilité à interagir et à apprendre. Cette présentation vise à mieux comprendre les processus physiologiques et émotionnels sous-jacents à la régulation émotionnelle et comment ces derniers se développent en lien avec les capacités de traitement de l’information sensorielle, cognitive et linguistique. En comprenant mieux comment le TSA peut venir influencer ce développement, nous serons en mesure d’avoir une vision plus juste des impacts de la régulation émotionnelle sur l’attention, la disponibilité pour apprendre et l’habileté à s’engager dans des activités sociales. Ainsi, nous pourrons mieux soutenir la personne ayant un TSA à s’adapter et à composer avec les inévitables défis qu’elle aura à surmonter sur une base quotidienne en maintenant des états optimaux d’éveil émotionnel favorisant ses apprentissages et des relations interpersonnelles et affectives positives.

    Conférencière :

    Julie McIntyre, M.O.A., orthophoniste, est professeure adjointe de formation pratique à l’École d’orthophonie et d’audiologie de l’Université de Montréal. Ses sujets de recherche sont les suivants : les troubles du langage et de la communication sociale, les liens entre la communication, la régulation émotionnelle et le fonctionnement cognitif, l’intervention orthophonique auprès des personnes présentant un TSA ou autres troubles développementaux, les modèles et l’efficacité des interventions auprès des personnes ayant un TSA, l’offre de service en orthophonie auprès des personnes ayant un TSA.

    Description de mon intérêt :

    Cet événement est pour moi l’occasion de partager et d’échanger pour enrichir ma pratique et ma compréhension de ce qu’est le TSA. Ces moments sont toujours des plus pertinents parce qu’ils nous amènent à réfléchir et à nous questionner sur la nature de notre condition humaine dans un modèle englobant la diversité des expériences.


    15 h 00

    « Les multiples identités du tiers-intervenant ou la problématique de l’accompagnement professionnel en contexte de réforme »

    Présentation :
    Depuis plus de dix ans, le domaine des troubles du spectre autistique connaît une croissance continue de sa clientèle. À ce développement se sont ajoutées la révision des normes de référence et une transformation majeure des organisations chargées d’administrer l’offre de service. Ces changements se sont amplifiés; de nombreuses tensions sont aussi devenues palpables dans les modalités de l’agir, dans le soutien à la participation sociale et dans la coexistence de différents professionnels. Des résultats récents tirés de l’analyse des pratiques ont mis en évidence quelques défis particuliers, des besoins d’accompagnement professionnel des intervenants ainsi que la place de la figure du « tiers-intervenant ». Ce dernier est à découvrir, avec ses caractéristiques et ses forces, ses espaces de déploiement, son système de pouvoir ou ses conditions d’interaction. L’attention accordée à la figure du tiers-intervenant et à ses multiples identités est susceptible de brouiller les rapports des intervenants à leurs rôles classiques.

    Conférencier :

    Jean-Claude Kalubi, Ph. D. est professeur titulaire à la Faculté d’éducation de l’Université de Sherbrooke et directeur scientifique de l’Institut universitaire en DI et TSA du CIUSSS MCQ.

    Ses intérêts de recherche portent sur l’analyse des pratiques innovantes dans l’intervention auprès des personnes ayant une DI ou un TSA. Il met un accent particulier sur les pratiques qui contribuent à renforcer l’identité professionnelle. Il s’intéresse également au développement professionnel des acteurs-clés évoluant en contextes dits d’inclusion, d’interdisciplinarité, de communautés de pratiques, de collaborations intersectorielles et interprofessionnelles.



    En tout temps, vous pourrez interagir avec les panélistes.
  • Modalités de participation

    Inscription terminée